Jedicut-Alden : quelques interrogations

#1
Salut à tous,

pratiquant l'aéromodélisme depuis bientôt 30 ans (avec des hauts et des bas...), je m'étais intéressé à la découpe fil chaud il y a une dizaine d'années, envisageant la réalisation d'une Rustica... Le manque de temps et le prix plutôt élevé de l'interface électronique (ou les difficultés de réalisation en "DIY") avaient mis le projet en sommeil...
J'ai donc continué dans le balsa et les mousses du commerce... Mais j'ai un projet de planeur qui attend ses ailes depuis 13 ans !

Récemment j'ai monté une imprimante 3D (type Prusa I3 avec châssis tout acier volume d'impression 30x30x30).
Le pilotage par Arduino+Ramps est d'un rapport efficacité/prix imbattable ! Je me suis dit que quelqu'un avait peut-être mis au point une CNC fil chaud à base d'Arduino+Ramps... Mes recherches m'ont amené sur ce site !
Et en prime je découvre qu'il existe une Rustica repensée pour imprimer les pièces en 3D !

Donc mon projet de CNC fil chaud va peut-être enfin prendre vie ! Ce serait donc :
- une Rustica rework 1.1
- une électronique Arduino+Ramps1.4

Au sujet de l'électronique j'ai quelques interrogations :
- Dans la doc on parle du "PWM de la chauffe", mais je ne vois pas à quel composant ça correspond ? Est-ce simplement la sortie dédiée sur la Ramps ?
- Toujours sur la chauffe du fil : on choisit de l'alimenter en direct (via D8) ou via un relai (via D10), c'est bien ça ?
- Pourquoi changer de sortie suivant l'option choisie ? Pour mon imprimante 3D j'ai choisi un lit chauffant 220V, j'ai simplement branché le relai 12/220V sur les prises prévues pour un lit 12V (D8 donc)...
- Dans la mesure où la RAMPS supporte tension et intensité pour le fil, quel serait l'intérêt d'utiliser un relai ?
- Une alimentation 12V (dédiée au fil) ne suffit-elle pas pour la chauffe ?
- L'alimentation du fil recommandée et de 36V, n'est-ce pas un poil trop pour la RAMPS (35V max) ? N'est-il pas plus prudent d'utiliser une alimentation 24V max ?
- les circuits imprimés ne servent que de "supports" aux connexions ? Est-il possible de simplement tirer des fils entre les composants ? C'est moins beau, mais la réalisation des circuits est un problème qui m'avait déjà rebuté pour la MM2001... En regroupant les fils dans des gaines, ça devrait le faire, non ?

Merci d'avance pour vos réponses !

Re: Jedicut-Alden : quelques interrogations

#2
Bonjour et bienvenue,

Si tu dispose d'une imprimante 3D, tu peux imprimer les pièces constituant la CNC FC. Tu as à ta disposition le dossier de "Aeroden" très complet et bien expliqué.

La carte Arduino 2560 et la carte Ramps 1.4 te permettrons de piloter ta CNC sans problème.

Pour alimenter le fil chaud, tu utilise la sortie PWM (D8) la sortie D10 pouvant piloter un relais pour alimenter le fil chaud et couper son alimentation, mais c'est une option inutile. Donc D8, direct.

Pour le 36V, tu peux y aller sans problème. Le 24V peut fonctionner aussi, mais suivant la résistance de ton fil et sa longueur, tu risque d'être un peu juste.

Par contre, je ne comprend pas ce que tu veux dire dans ta question relative au câblage avec des fils pour relier les composants... si tu pouvais développer?

De toute façon, tu trouvera de l'aide sur ce forum.

A bientôt.

Re: Jedicut-Alden : quelques interrogations

#3
Merci ! J'ai donc bien compris le principe de branchement du fil chaud...

Pour le câblage, je voulais dire ne pas utiliser les 2 circuits imprimés pour supporter les prises et les commandes de l'interface manuelles : simplement fixer les prises et les inters ou boutons sur le boitier et faire les connections uniquement avec des fils.

Je souhaite pouvoir découper des demies-ailes de 120, je suppose qu'il faut prévoir un arc de 140 comme je vois sur le site d'Alden ? Donc 36V ?

Pour la mécanique je partais sur une Rustica rework avec les pièces de jroger, mais la version de Alden semble sympa également.
Le guidage se fait comme sur les Prusa avec des douilles sur tiges rectifiées, système qui me plait bien pour sa précision et sa douceur de fonctionnement...
Je vais comparer les 2 versions et voir le plus simple et le plus rapide à mettre en oeuvre pour moi...

Re: Jedicut-Alden : quelques interrogations

#4
Ok, pour le câblage des inters de l'afficheur et du potentiomètre c'est ce que j'ai fait, je n'ai pas utilisé de CI. Un arc de 140cm, je pense que c'est mieux de rester en 36V avec du fil de 0.3mm ou moins...

Pour ce qui est des pièces imprimés, j'ai choisi celles de Jroger, elles sont très bien mais celles de Aeroden permettent un montage "plus mécanique" à toi de voir.

Sinon, tout fonctionne bien pour moi. En ce moment je suis en standby à cause des chaleurs, mais bientôt...

N'hésite pas si tu as besoin d'aide, il y aura toujours quelqu'un.

Cdlt

Re: Jedicut-Alden : quelques interrogations

#5
Bonjour Webvince,
Pour ton projet d'ailes , si ce sont des 120 cm, en utilisant le fil de Weymuller, il te faut une alimentation de 36v pour pouvoir découper des ailes à une vitesse de 4mm/s.
L'intensité sera de l'ordre de 2.5 à 5 A,
Pour la commande du fil il faut utiliser la sortie D8, certains veulent la ceinture et les bretelles, alors j'avais prévu une sortie relais pour qu'ils mettent en série avec le fil chaud le contact du relais. Je ne me sers que de la sortie D8.
36v sur la carte au lieu de 35v ne met pas en danger la carte. Pour éviter que la led claque il vaut mieux enlever la résistance en série comme indiqué dans le dossier.

J'ai fourni les plans de mes circuits imprimés et du boitier pour information, comme je démonte ma machine, les connexions sont donc prévues pour des débranchements rapides et répétés, tu peux donc faire à ta guise pour ta machine, pour les commandes, un câblage en l'air est plus sensible aux parasites, les cartes Arduino et Ramps 1.4 semblent bien protégées contre le parasites.
Je te souhaite bonne réalisation,
A+ Alain

Re: Jedicut-Alden : quelques interrogations

#6
Oui je trouve aussi la "mécanique Alden" plus... Mécanique 😁
A voir... Il me reste 2 tiges rectifiées de 10 de la Prusa (lot de 5, il m'en fallait que 3), il me manquerait que celles de 12...

OK pour l'alimentation du fil, javais zappé le coup de la led... A voir, un relais ne coûte pas cher et on est sur que ça tire pas trop sur la carte...
Sur le site de Weymuller je vois deux diamètres de fils : 0.4 et 0.5, lequel recommandez-vous ?
Tiens, un détail m'échappe pour la chauffe : sur une imprimante 3D il y a une sonde de température... Mais là je n'en vois pas trace ? Comment donc est gérée la température du fil ?

Re: Jedicut-Alden : quelques interrogations

#7
Ok pour le prix du relais, mais il ne s'agit pas de cela. Il faut impérativement utiliser la sortie D8 car la température du fil est gérée par le logiciel en mode PWM. Le relais ne sert que pour ON/OFF éventuellement l'alimentation.

J'utilise du 0.3mm trouvé sur Ebay (en pologne) vendu par 5/6m pour un prix modique. Voici un lien:

http://www.ebay.fr/itm/6m-Veritable-Kan ... 7jZS5aAeDg

Pour la chauffe, il n'y a pas de sonde il faut faire des essais et ensuite noter le % de chauffe ou la consommation sur l’ampèremètre pour une matière donnée et une longueur d'arc connue.

Re: Jedicut-Alden : quelques interrogations

#8
J'utilise le 0.4mm, je n'en n'ai jamais cassé.
Rappel, la commande PWM est une commande par variation d'un rapport cyclique d'un signal à une fréquence de 1000Hz à 30 000Hz et même plus. Lorsque le signal Pwm est à 25%, le transistor MosFet de la sortie D8 est passant 25% du temps. On applique donc 36v sur le fil pendant 1/4 du temps de la période, ce qui est équivalent à 9 volts en continu. Pour un signal à 50% c'est équivalent à 18 volts en continue, à 100% c'est 36 volts en continue. C'est pour cela qu'il ne faut pas mettre le relais sur la sortie D8. Avantage de la commande en PWM par rapport à un transistor ballaste en série : le transistor MosFet se comporte comme un interrupteur , il ne dissipe très peu d'énergie, alors qu' un transistor ballaste série est équivalent à une résistance variable et de ce fait dissipe beaucoup d'énergie. Avec la PWM le rendement est très bon.
Pour la chauffe F1FNW donne la bonne explication.
Bonsoir
Alain
cron