Jedicut accueille les Linuxiens

1
Bonjour à tous,

Suite aux mise à jour fréquentes de Windows10, Windows nous installe un tas de trucs et de machins qui ne nous servent à rien, je pense que l’on est espionné de plus en plus ; tous cela prend du temps et ce n’est pas agréable d’attendre……
Alors j’ai décidé d’essayer Linux sur le PC du bureau. J’ai choisi Ubuntu, j’ai ajouté un disque dur pour installer Ubuntu et garder Windows sur mon ancien disque.
Depuis 2 mois l’utilisation de Ubuntu ne pose aucun problème et est surtout beaucoup plus rapide. Ce qui est remarquable, à partir de Ubuntu j’ai accès à tous les fichiers de l’ancien disque Windows.
Le seul problème ″ Jedicut ″ sur le forum j’ai trouvé une conversation qui parlait en 2006 de Linux avec un programme Wine, il y avait un problème de port et les essais se sont arrêtés. Depuis 15 ans les développeurs de Wine ont bien travaillé, Jedicut a évolué et les électroniques aussi. J’ai donc décidé d’essayer de faire fonctionner Jedicut avec Wine version 6 sur Ubuntu 20.04 LTS avec liaison USB vers les électroniques Jedicut-Alden.


Image

Conclusion :

Jedicut fonctionne parfaitement sur Linux Ubuntu avec l’association de Wine.

Le moins par rapport à Windows :
Le seul défaut remarqué, l’association des fichiers pour l’ouverture de jedicut n’est pas utilisable.

Les plus :
J’ai constaté que les changements d’écran ou les valeurs dans Jedicut sont plus rapide.
Sous Windows un hub de port USB était nécessaire pour avoir une vitesse correcte lorsque les coefficients de vitesse étaient inférieurs à 60 . Avec Ubuntu le hub n’est plus nécessaire ; les vitesses sont correctes jusqu’au coefficient de vitesse supérieur à 32. Rappel le coefficient de 30 est la limite de l’équipement Jedicut-Alden.
Pour 4 cartes Arduino différentes, j’ai toujours le même port com.
Aucune adaptation pour Jedicut ou pour les électroniques Jedicut-Alden.

Un Grand Bravo à Jérôme pour sa programmation de Jedicut puisque Jedicut s’intègre très bien dans Wine pour utiliser Linux.

Grand Bravo aussi à l’équipe qui a développé Wine.

Si cela vous tente, voici la notice "Installation de Wine et Jedicut sur Linux.pdf" en téléchargement.

https://drive.google.com/file/d/14BoKuD ... sp=sharing

D'autres images : https://photos.app.goo.gl/L8mY1brqgWyZMrnF9

A vous de jouer, j'attends vos commentaires.

Alain

Re: Jedicut accueille les Linuxiens

2
Bonjour Alain
.
Félicitations pour la réalisation de ce dossier super détaillé comme à l'habitude.
J'utilise au quotidien un PC qui fonctionne sous Linux depuis maintenant plus de 10 ans et pour mes besoins j'en suis pleinement satisfait. J'avais gardé un dual boot pour avoir un système sous windows afin de pouvoir continuer à utiliser certaines applications purement Windows. Concernant Jedicut j'ai d'abord essayé de le faire fonctionner dans une machine virtuelle Windows émulée via un premier essai avec KVM puis avec Virtualbox. Jedicut fonctionnait mais pas les vitesses de déplacement rapide. Maintenant j'utilise Jedicut à travers Wine depuis environ 1,5 ans et tout fonctionne correctement. Je n'ai rien modifié sur la CNC par rapport à l'utilisation sous Windows et la liaison USB passe toujours a travers le Hub que je supprimerai lors des prochaines découpes étant donné que tu indique qu'il n'est plus utile.
version linux utilisée : LMDE 4 Debbie (Debian 4.19.208-1 (2021-09-29)
version wine : wine-4.0
version Jedicut : 2.4.2 build 0

A+
Serge

Re: Jedicut accueille les Linuxiens

4
Superbe dossier, et très bon sujet ! Merci d'avoir pris le temps de tester et de confirmer le bon fonctionnement !

Le fonctionnement est validé en USB. (tu)

Est ce que quelqu'un a testé de nouveau via le port parallèle ? Je ne sais pas si Wine assure le mapping du port entre Linux et le driver de Jedicut (ou des autres applications) ?

Encore merci pour ce travail :)-D
Jerome
cron
`); }); })(jQuery, window, document, phpbb);